Appliquez, posez, ajustez et… voilà !

L’union fait la force. Et, dans la construction de bâtiments durables, on n’obtient cette force qu’avec des méthodes de fixation efficaces. Savez-vous quelle est l’option la plus rapide, la plus écologique et la plus simple ? Il existe certes une grande variété de produits. Or, dans cet article, nous allons vous donner les moyens de répondre à cette question.

Quelle méthode de fixation dois-je utiliser pour construire des bâtiments durables ?

La réponse est limpide : celle qui garantira l’isolation thermique et acoustique du bâtiment, polluera moins l’environnement et permettra un gain de temps et de ressources au cours de la mise en œuvre du projet.

Comme nous l’avons vu dans les articles précédents, il existe plusieurs types de systèmes adhésifs parmi lesquels on distingue les liaisons mécaniques, les soudures et les adhésifs chimiques. Les liaisons mécaniques (c’est-à-dire les vis, rivets, clous, etc.) ont été les plus utilisées jusqu’au début du XXe siècle. Au cours de ce même siècle, la soudure est devenue le processus le plus courant. Mais, il y a quelques décennies, la recherche et le développement technologique du secteur ont permis de concevoir le produit le plus efficace du marché : les adhésifs chimiques. Ces produits ont fini par s’imposer dans le secteur de la construction de bâtiments durables.

Voilà pourquoi… Imaginez que vous deviez effectuer les finitions d’un mur dans votre logement. Si la méthode de fixation choisie est la méthode mécanique, nous devrons faire des trous dans la structure du bâtiment pour le vissage. Ces trous produisent une rupture dans la façade, ce qui peut entraîner la formation de ponts thermiques. Et nous connaissons la suite… Perte de température, inefficacité énergétique…

Les adhésifs chimiques sont plus efficaces du point de vue thermique et acoustique. En effet, avec ces adhésifs, il n’est pas nécessaire de réaliser des trous et grâce à leur grande flexibilité, on évite les ruptures dans le mur. Cette élasticité est une caractéristique indispensable pour obtenir une bonne isolation acoustique.

Cependant, l’argument de la contamination élevée semble toujours avoir pesé sur ce type d’adhésifs. Or, sa formule chimique a évolué et sa composition est aujourd’hui plus écologique. Actuellement, ces produits bénéficient d’une formulation neutre. Ils ne sont pas nocifs et ne contiennent ni solvants, ni silicones, ni isocyanates. Ils ne sont pas non plus corrosifs et leur utilisation est sûre y compris sur des surfaces délicates vu qu’ils n’oxydent pas les métaux et n’abîment pas les miroirs.

Aplica-coloca-y-listo

Adhésifs chimiques : l’option la plus efficace pour la construction de bâtiments durables

Mais centrons-nous à présent sur cette question : pourquoi est-ce la meilleure option pour construire des bâtiments durables. L’un des principaux progrès apportés par les colles-mousses de fixation est leur efficacité. Un seul pot permet d’obtenir un sac de mortier de jusqu’à 40 kilos. Sans compter les économies logistiques, d’espace et de sécurité au travail qui seront engrangées. Ces colles-mousses sont non seulement plus légères, mais aussi plus propres vu qu’elles ne génèrent pas la poussière et la saleté de produits comme le ciment.

Les coûts baissent. Il s’agit de produits à hautes prestations qui permettent de réduire les heures de travail en évitant les étapes non nécessaires et les temps d’attente. Leur utilisation se résume à « Appliquez, posez, ajustez… et voilà !», autrement dit au titre de cet article ! Alors qu’avec des méthodes traditionnelles, il nous faut jusqu’à deux jours pour terminer une installation, grâce à certaines mousses il faudra à peine deux heures. De plus, leur temps de durcissement est de 24 heures, alors que celui des méthodes traditionnelles peut atteindre une semaine.

La haute densité de la formule garantit une prise rapide, une installation précise et une forte adhérence. De plus, on peut l’appliquer sur une large gamme de matériaux : béton, bois, OSB, membranes bitumineuses, brique, céramique, brique de silicate, verre, métal et PVC.

Les meilleures solutions adhésives sont sans aucun doute les produits chimiques. Ils garantissent non seulement le respect de l’environnement mais sont aussi synonymes d’efficacité. Deux aspects essentiels lorsqu’on s’attaque à la construction de bâtiments durables.

12. Infografia QUILOSA-Construccion Sostenible
Autres nouvelles